Site d'informations sur la prospection et la détection de métaux en France et Belgique. Tests et conseils sur les détecteurs de métaux : Fisher, Cscope, tésoro, white's, xplorer, XP, minelab, garret. Venez partager votre passion
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Passion Détection,....... Pour une plus grande convivialité du Forum la présentation est OBLIGATOIRE ... Sans présentation, nous nous verrons dans l'obligation de désactiver votre compte. Un petit bonjour n'engage à rien mais permet de faire connaissance A bientôt
Rejoignez nous
Partenaires

Partagez | 
 

 Mieux comprendre un détecteur de métaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lancelot
Administrateur
avatar

Masculin Date d'inscription : 20/01/2013
Age : 33
Localisation : Avesnois

MessageSujet: Mieux comprendre un détecteur de métaux   Mar 22 Jan - 10:11

Principe
Un détecteur de métaux fonctionne en exploitant un phénoméne physique bien connu : l'induction électromagnétique. Seuls les objets métalliques peuvent induire un courant.
Un détecteur de métaux est composé de deux bobines :
la bobine émettrice est traversée par un courant électrique alternatif sinusoidal d'une certaine fréquence.
la bobine réceptrice récupère le courant induit. Il se produit un décalage de phase qui est analysé par un processeur.
Discrimination
Plus l'objet métallique est gros, plus il sera conducteur et plus le décalage de fréquence sera grand. De même certains métaux sont meilleur conducteurs (l'argent notamment) donc le décalage de fréquence sera d'autant plus grand.
C'est en étudiant ce décalage de fréquence que l'on peut tenter de discriminer l'objet détecté.
Mais dans la pratique, c'est un peu différent. En effet un détecteur de métaux cherche du métal et aussi ses différents alliages. La conductivité électrique d'un alliage est différente d'un alliage à  un autre et sa valeur peut être proche entre deux alliages de nature trés différente.
Ainsi de l'or 18 carats, peut tout à fait être confondu avec du papier d'aluminium et si l'on élimine le papier d'aluminium à  l'aide du bouton discrimination, on élimine aussi l'or !!! De l'or bas titre (14 carats) pourra même être visualisé sur l'écran (si le détecteur en possède un!)  comme du ... fer (ou pas loin).


En définitive, la discrimination est valable pour les petits ferreux (petits morceaux de fil de fer barbelé ou petits clous) mais un peu plus aléatoire pour les grosses masses ferreuses.

Du fait de la variété des alliages, la discrimination ne peut être considérée comme totalement fiable. Si tous les métaux étaient purs, discriminer ne serait pas un probléme. (voir également la sélectivité suivant les fréquences)


Les types de détecteurs de métaux
nous n'abordons ici que les détecteurs dits VLF, puisqu'il n'existe quasi plus de TR (quoique ce genre de détecteur à toujours ses fans !), en sachant cependant que le terme VLF est un peu employé à tort et à travers, nous devrions dire détecteurs MOTION, il faut bouger la tête (ou disque) pour pouvoir détecter
1) Sans écran
De nombreuses marques conservent des appareils sans écran, là il faut une oreille de mélomane, à ce jour aucune technologie même très pointue ne peut remplacer la sensibilité de l'oreille humaine
MONO TON : à ce niveau, il faut avoir beaucoup pratiquer pour reconnaitre non pas les différents sons mais les différentes nuances du monoton, le crachotement, la coupure sur ferreux, etc
MULTI-TONS : peut-être la plus évolution dans le domaine de la détection, un ferreux sonnera grave par exemple et une (peut-peut) belle trouvaille sonnera en aigu, il y a donc les 3 tons, 4 tons (et le thon c'est bon !) cependant il y aura aussi une multitude de sons puisqu'une bonne cible près d'un ferreux sonnera grave/médium/aigu par exemple. Seul la pratique et l'habitude pourront porter un jugement sur cette mélodie.
VCO : Une finesse de plus ! pour simplifier le VCO est une variation d'une tonalité, le multi-ton est une sorte de découpage numérique du VCO que l'on peut voir comme une vague, le VCO lui aura un son plus moduler (certains diront plus vague )
2) le vu-métre
Rien de nouveau de ce coté là, le vu-métre est utilisé avec plus ou moins de bonheur depuis des dizaines d'années, l'inertie de l'aiguille est un handicap à ce jour car le numérique est plus réactif
2) Ecran digital
Depuis quelques années, tous les fabricants se sont mis à l'écran digital (même Tésoro qui pourtant à bien trainer les pieds), que dire ?? comme toujours le monde de la détection et donc les détecteurs est plein de nuances !
Un écran digital peut vous donner un indice ou identification de la cible suivant sa conductivité, sur certains les ferreux iront de 0 à 30 par exemple et l'argent à 60 ou 100 (suivant les modèles et marques)
Vous aurez également une indication de la profondeur (là j'ai quelques doutes puisqu'un gros ferreux pourra être indiqué comme près de votre disque alors qu'il est profond !)
Vous aurez également la minéralisation du terrain et ensuite des quantités (voire des tonnes) d'indications plus ou moins fiables (même l'indication de charge de batterie ou accus est parfois douteuse sur certains modèle)
L'avantage de l'écran digital ? Dans un premier temps, je crois que cela nous rassure et donc rassure encore plus le débutant, l'inconvénient ? Se fier trop à l'écran et louper une bonne cible

Les fréquences des détecteurs de métaux
un vieux débat entre détectoristes, j'achète un basse fréquence ou un haute fréquence ?
A mes yeux un 18 ou 19 khz n'est pas un haute fréquence car dans ce cas que dire du gold bug ancienne génération de Fisher à 70 khz ??
Cependant de nos jours, un détecteur est considéré comme :
Basse fréquence de 3 à 8 khz
Moyenne fréquence de 9 à 15 khz
haute fréquence de 16 à 20 khz

Pour simplifier nous pouvons dire qu'un :
- basse fréquence pénètre plus profondément mais sera moins sélectif et parfois (mais pas toujours !) moins réactif
-un haute fréquence pénètre moins loin le sol mais sera plus sélectif sur des petites cibles mais surtout sur des alliages un peu .... tordus
-donc le moyenne fréquence est l'idéal ? En effet on pourrait le croire, certains disent même que le 14 khz serait le summum !
Encore une fois et comme bien trop souvent dans la détection, il y a des effets d'annonces et des effets de mode

Si votre passion est la détection d'anciens lieux habités (et là nous frôlons l'interdit) le haute fréquence aura de meilleurs résultats qu'un basse fréquence, car sa sélectivité (et non sa discrimination) permettra de trouver des petites cibles entre les ferreux, on peut simplifier en visualisant le 18 ou 19 khz comme une multitude d'aiguilles qui pourront se faufiler à travers les ferreux.
la basse fréquence sera une sorte de gros pieux qui loupera les petites cibles et qui pourra confondre alliages et ferreux (d'où la nécessité parfois en basse fréquence de ne pas trop discriminer)



Effets de sol (GROUND)
1) Effets de sol manuels
En détection, il existe sur les détecteurs milieu et haut de gamme un potentiométre appelé "effets de sol" ou ground. Celui-ci permet à l'utilisateur de régler manuellement le détecteur, en fonction de la minéralisation rencontrée sur différents sols  de façon à ce qu'il soit toujours calibré à un niveau de stabilité neutre. De cette manière, l'appareil n'est pas gêné par les faux signaux intempestifs que provoquent ces minéraux.
Il est bon de savoir que ce genre de terre est chargé de particules métalliques naturelles ; on dira donc que la charge est positive, contrairement à la plage qui elle est chargée en salinité. Le sel n'étant pas un métal, la charge sera donc négative. Donc l'utilité d'un tel réglage sur la plage en bord de mer mais aussi sur d'anciens lieux habités où le terrain peut-être pollué par d'anciennes poteries par exemple (on retrouve dans des terres cuites, des tuiles, des oxydes de fer qui donne une minéralisation élevée)

En conclusion, un terrain fortement minéralisé aura tendance à "aveugler" votre détecteur, ces réglages manuels permettront d'obtenir la meilleure puissance de pénétration dans le sol. Par contre, il est parfois possible de trouver sur un même terrain différentes couches karstiques, donc obligatoirement un sol plus ou moins minéralisé. De ce fait, l'utilisateur devra en permanence recaler ses effets de sol en fonction de la nature du sol prospecté.
2) Effets de sol préréglages
Sur certains détecteurs, le réglage d'effets de sol est calibré par le fabricant. Ce réglage est étalonné de façon assez haut pour que l'appareil soit stable sur les différents sols faiblement minéralisés : sans aucun doute un bon compromis mais au détriment de quelques centimétres de puissance de pénétration.
N'oublions pas non plus qu'un fabricant Européen ou Américain effectuera un calibrage usine plus ou moins adapté à sa clientèle

3) Effets de sol automatiques
Ce réglage auto à des avantages et des inconvénients dans la mesure où c'est l'appareil qui effectue automatiquement le réglage grâce à un microprocesseur qui analyse et calibre en permanence au mieux les effets de sol en fonction de la nature du terrain présent. Bien sûr, si un tel systéme représente un réel avantage et confort d'utilisation pour le prospecteur, il se fait malgré tout au détriment du temps de réponse de la cible détectée, donc même si ce réglage auto se fait en millisecondes, la temps de réactivité du détecteur peut sembler un peu "long" d'où un balayage moins rapide.
3) Effets de sol semi-automatiques
Entre le réglage auto et le réglage manuel, il existe un réglage semi-automatique géré par un micro-processeur, dans le réglage manuel, il est souvent conseillé de régler par pompage, c'est à dire que l'on monte et descend la tête tout en tournant le bouton "effet de sol" afin d'avoir un léger "bruit" du détecteur
Maintenant il existe des détecteurs qui vont calibrer automatiquement l'effet de sol, le micro-processeur prend comme référence l'effet de sol par défaut (réglage d'usine) et en pompant, analyse le taux de minéralisation sous le disque, et il ajuste automatiquement l'effet de sol
L'avantage : un réglage précis sans être un AS du potentiomètre et la possibilité de régler autant de fois que vous voulez votre détecteur lorsque vous croiser plusieurs minéralisations différentes sur le même terrain

Les disques ou têtes

Là encore ! Enorme débat !! nous sommes encore trop souvent dans le "j'en ai une plus grosse que la tienne"
Tout dépend en réalité du terrain, un grand disque sur un basse fréquence vous fera réellement gagner en profondeur sur un terrain pas trop pollué, mais en balayant en douceur afin de ne pas manquer des cibles intéressantes comme on pourra augmenter un peu la pénétration d'un haute fréquence avec un grand disque
Cependant sur un terrain pollué de ferreux et fortement minéralisé (ancienne poteries par exemple) un petit disque qu'il soit sur un haute ou basse fréquence vous permettra de passer le terrain au peigne fin

Ensuite (eh oui c'est pas fini !!) il existe plusieurs sortes de disque, le concentrique, le Double D, etc ... je ne vais pas partir dans un exercice de style technique (que de plus .... je ne ne maitrise pas totalement !) mais pour simplifier, on peut dire que la forme des bobines conditionnent la forme du champ magnétique créé par les bobines.

Pour conclure :

Le détecteur idéal n'existe pas, il y a beaucoup d'effets de mode (un peu comme partout) et il n'est jamais facile de faire la part des choses, un vendeur ne vous dira jamais : la marque que je vends est foireuse, un détectoriste dira rarement : je viens de claquer 900 € et j'ai fait une bourde !

Le détecteur idéal est celui que vous maitrisez bien, cependant dans un monde de "plug and play" certaines personnes ne veulent pas passer trop de temps pour se lancer (comme si vous voudriez jouer de la guitare en 24 h et faire un album (quoique en écoutant certaines bouses musicales, je me pose la question !))
il vous faudra du temps pour maitriser totalement un instrument de musique, idem pour un détecteur. Des détectoristes font des merveilles avec un petit tésoro à 300 € et certains font à peine mieux avec des appareils à plus de 1500 €

Les questions seront donc :
Ou vais-je prospecter ? (labours, prairie, anciens lieux habités, forêt, bord de mer ...) et surtout dans quelle région !!! Le nord n'est pas le sud, ni au niveau trouvailles ni au niveau minéralisation
Qu'est ce que j'aimerais trouver ? (une baionnette, une petite monnaie, de l'or, de l'argent, des bijoux, du militaria (avec beaucoup de précautions)
Quel est mon budget ?
Ecran ou pas ?
Réglage complexe ou non ?
Multitons ou non ?
   


Bref, n'oubliez pas que les membres de Passion Détection sont là pour vous guider, pour tenter de vous aider

Une seule chose qui fera toujours la différence en détection est :  La Chance


Dernière édition par Perceval le Lun 13 Jan - 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mieux comprendre un détecteur de métaux   Lun 13 Jan - 13:10

Très bon article, que j'ai pris plaisir à relire, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Lancelot
Administrateur
avatar

Masculin Date d'inscription : 20/01/2013
Age : 33
Localisation : Avesnois

MessageSujet: Re: Mieux comprendre un détecteur de métaux   Lun 13 Jan - 13:27

Merci  Wink 

_________________


Lancelot président AND.
Revenir en haut Aller en bas
leopreem76



Masculin Date d'inscription : 05/08/2014
Age : 48
Localisation : rouen

MessageSujet: Re: Mieux comprendre un détecteur de métaux   Mer 6 Aoû - 9:41

oui beaucoup de bon conseil, merci.  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Redji1971



Masculin Date d'inscription : 17/08/2014

MessageSujet: Re: Mieux comprendre un détecteur de métaux   Dim 17 Aoû - 16:19

Merci pour ces infos intéressantes !!
Revenir en haut Aller en bas
kesnap
Je viens d'arriver
Je viens d'arriver
avatar

Masculin Date d'inscription : 30/08/2014
Age : 47
Localisation : mons (belgique)

MessageSujet: Re: Mieux comprendre un détecteur de métaux   Sam 6 Sep - 21:33

merci pour ce tuto très intéressant pour les débutants. tout est dit complètement et simplement.
Revenir en haut Aller en bas
aldeu
on m'appelle : la taupe
on m'appelle : la taupe
avatar

Masculin Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 68
Localisation : St Jean du Bruel

MessageSujet: Re: Mieux comprendre un détecteur de métaux   Mer 14 Jan - 17:50

10/10 chti canon
Revenir en haut Aller en bas
fox59
suis un ouf de la détection
suis un ouf de la détection
avatar

Masculin Date d'inscription : 28/06/2014
Age : 57
Localisation : avesnois

MessageSujet: Re: Mieux comprendre un détecteur de métaux   Mer 14 Jan - 19:11

lorsqu il veut se donner la peine mdr on peut dire qu il se débrouille notre Lancelot Smile
10/10
Revenir en haut Aller en bas
tinitn
Modérateur
avatar

Masculin Date d'inscription : 31/01/2014
Localisation : Dans les champs

MessageSujet: Re: Mieux comprendre un détecteur de métaux   Mer 14 Jan - 19:42

ptdr sa date de janvier de l'année dernière donc perceval mdr
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/tinitndetection/featured
fox59
suis un ouf de la détection
suis un ouf de la détection
avatar

Masculin Date d'inscription : 28/06/2014
Age : 57
Localisation : avesnois

MessageSujet: Re: Mieux comprendre un détecteur de métaux   Mer 14 Jan - 20:03

bah alors j'l'avais pas encore lu!! nananeeereee!
Revenir en haut Aller en bas
yann57180
Je viens d'arriver
Je viens d'arriver
avatar

Masculin Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 37
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Mieux comprendre un détecteur de métaux   Dim 6 Déc - 21:50

Merci, je me demandais justement ce qu'était le VCO ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mieux comprendre un détecteur de métaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mieux comprendre un détecteur de métaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques bons conseils pour mieux comprendre le modélisme électrique
» [Fraisse, Paul] La psychologie expérimentale
» [Latifa] Visage volé ( Avoir vingt ans à Kaboul)
» [Saga Ring ] Ring - Double Hélice - La boucle - Ring Zero
» Denier tournois LXIII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion Détection :: Le Matériel :: Explications sur les détecteurs de métaux-
Sauter vers: