Site d'informations sur la prospection et la détection de métaux en France et Belgique. Tests et conseils sur les détecteurs de métaux : Fisher, Cscope, tésoro, white's, xplorer, XP, minelab, garret. Venez partager votre passion
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Passion Détection,....... Pour une plus grande convivialité du Forum la présentation est OBLIGATOIRE ... Sans présentation, nous nous verrons dans l'obligation de désactiver votre compte. Un petit bonjour n'engage à rien mais permet de faire connaissance A bientôt
Rejoignez nous
Partenaires

Partagez | 
 

 Un nordiste vainqueur de la Bastille 1789

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dastane593
suis un ouf de la détection
suis un ouf de la détection


Masculin Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 31
Localisation : Valenciennes/douai

MessageSujet: Un nordiste vainqueur de la Bastille 1789   Mer 20 Aoû - 14:07

Un Beuvrageois nommé Georges Garson, vainqueur de la Bastille

Dans l’histoire de la Révolution française, la journée du 14 juillet 1789 est une date essentielle. La prise de la Bastille est un fait marquant et faisait l’objet d’une étude de la part de René Loutre (président de l’association Beuvrages et son passé).

Georges Garson né à Beuvrages le 10 juin 1765, qui rejoindra avec toute sa compagnie, la foule qui prendra la Bastille le 14 juillet 1789



À cette occasion, ce passionné d’histoire locale vient de faire une heureuse et surprenante découverte : un beuvrageois a été acteur de cet événement historique, il s’agit de Georges Joseph Garson, né le 10 juin 1765.

Le 14 juillet 1789, le jeune Georges Joseph Garson, âgé de 24 ans, est militaire dans les Gardes Françaises, (régiment d’infanterie créé pour assurer la garde du Roi), son régiment est cantonné à Paris. Sur les six compagnies des Gardes Françaises présentes à Paris, cinq se joignent à la foule pour prendre part à la prise de la Bastille.

Le mouvement de révolte est né des difficultés économiques des années précédant 1789 et suite à la récolte catastrophique de 1788, le pain, qui constitue l’aliment principal du peuple, est hors de prix.

Les 6 et 7 mai dans la région de Cambrai, d’énormes rassemblements populaires pillent les greniers de cinq abbayes et du seigneur de Walincourt. En mai et en juin, des émeutes éclatent contre le prix du grain sur les marchés de Valenciennes… Partout, se répand l’idée d’un complot de la noblesse pour affamer le peuple.

Le matin du 14 juillet 1789, des miliciens se rendent aux Invalides, s’emparent de 30.000 fusils et apprennent que la poudre et les balles sont entreposées à la forteresse de la Bastille.

C’est vers 13 heures que débutent les événements, lorsque les insurgés s’emparent du premier pont-levis, mais sont bloqués à la hauteur du second. À 15 h 30, un détachement de 61 gardes français dont Georges Garson se présente devant la Bastille avec 5 canons ; ces derniers sont mis en batterie et l’attaque proprement dite débute. Vers 17 heures, le gouverneur de la Bastille décide de capituler.

La Bastille était tombée en quatre heures, occasionnant 98 victimes et 73 blessés.



L'un des gardes qui arrive a la bastille

Revenir en haut Aller en bas
http://jeannoel.bertaud@facebook.com
 
Un nordiste vainqueur de la Bastille 1789
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [comédie musicale] 1789: les amants de la bastille
» 1789, les amants de la Bastille
» Sol 1787 ou 1789 d´Aix
» 1789, les amants de la Bastille
» 1789: Les Amants de la Bastille.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion Détection :: Entre Nous :: Discussions hors Détection-
Sauter vers: